DE LA VOLONTE DE DIEU

ENVERS LES ASTROLOGUES

Telle qu'IL l'a clairement indiquée à votre serviteur

Le Vendredi 16 Janvier 1998
à Bellevue de St Roch, lieu où souffle l'Esprit Saint (voir Dialogues)

Index

 

******************************
La prédiction est autorisée
uniquement
Si elle a en vue ma Sainteté,
Si je l'inspire,
Ou
si elle vient directement de moi.
******************************

 

COMMENTAIRE
De prime abord, cela peut sembler limitatif et restreint pour tous les Astrologues peu habitués à tenir compte de la divine volonté, lors de leurs "vaticinations" - comme disait si bien Nostradamus qui l'écoutait un peu, lui, le Bon Dieu ...

Mais en réalité, cette ferme et sage parole de Dieu concernant l'usage que nous faisons du pouvoir prédictif propre à l'Astrologie est une pressante invitation à lui plaire, à le servir, à favoriser notre sanctification et celle de nos frères.
Notre Créateur nous demande simplement de nous élever librement vers Lui avec de profondes connaissances astrologiques bien soutenues par la Foi, l'Espérance et la Charité.
IL ne nous interdit pas d'astrologiser sans Lui, mais nous AUTORISE A PREDIRE seulement si c'est LUI que nous servons.
Car si ce n'est Dieu, Qui donc servons-nous vraiment en Astrologie ?

Outre le fait qu'IL nous rappelle ainsi le DANGER des prédictions astrologiques (ou non), cela veut également dire que toute prédiction ayant sa Sainteté comme but, son Inspiration ou sa Parole directe comme source, est entièrement bénie de Lui.
Donc, tout le reste n'est point béni de Dieu ! C'est IMPORTANT et cela démontre l'urgence de la sanctification du milieu astrologique, introduction de l'Esprit Saint en cette discipline par la Foi, la Sagesse et l'Amour de notre Créateur.

Dans cette parole, notre Père du Ciel ne dit rien sur l'Astrologie descriptive, les portraits psychologiques et l'étude du passé : IL parle uniquement de la PREDICTION astrologique.
C'est à dire que pour Lui, prédire sans tenir compte de la finalité ultime de l'Humanité - Dieu, sa source créatrice - comporte de nombreux pièges que le malin n'hésite pas une seconde à tendre sur le chemin des Astrologues et des astrologisés ... Et confirme ce que la Sainte Vierge m'avait dit au début de ma conversion : "En Astrologie beaucoup se perdent, Gilles ..."
D'ailleurs, quand je pense à toutes les prédictions de malheur que j'ai pu observer dans le milieu astrologique depuis 20 ans, ainsi qu'à tous ces livres iniques par leur oubli de Dieu, je découvre combien sont grandes la Patience et la Miséricorde du Père !

Car, au lieu d'annoncer avec certitude absolue ce qui n'est QUE relatif : épreuves et échecs en tous genres, tout autant que les vaines gloires; ne vaut-il pas mieux faire réfléchir au SENS profond des faits, remonter à la source des évènements, éclairer leur signification finale et arriver à faire comprendre ainsi la Volonté de Dieu sur tous, incarnée dans la forme particulière de chacun selon notre nature ?

Ce serait le seul reproche que je me permettrais à l'encontre de Michel de Notre Dame : il n'a point suffisamment annoncé le céleste bien, seul remède aux maux qu'il avait prédit et qui se sont en grande partie réalisés. Il nous a pourtant averti : est-ce que cela nous a permi d'éviter tous ces malheurs ?
A quoi sert-il de prédire le mal, si cela ne nous tourne vers le Bien ?
N'est-il point meilleur de connaître le désir du Bien Suprême?

Pour l'Astrologue cela exige, outre une conversion sincère et une confiance totale en Dieu, d'être dégagé des impératifs purement mercantiles, des intérêts mondains, de la volonté de puissance et autre goût de pouvoir, mais aussi de cette aliénation au TEMPS qu'entraîne l'absence de perspective d'Eternité, seul bien véritable.
Sans elle, la soumission à l'Espace-Temps diminue fortement notre Liberté, profondément et avant tout spirituelle - en toute justice et toute vérité -, tandis que cette négation du libre-arbitre fait le bonheur matériel des déterministes, absolus ou relatifs, chroniqueurs d'une mort annoncée : celle de notre âme ...

Contre "le Destin était fatal, je vous l'avez prédit !" qui nous enchaîne aux conditions d'existence du terrien, et pour dépasser le "Maîtrise ton Destin, sois plus fort que lui !" qui nous soumet à l'orgueil d'une fausse sagesse, tournons-nous humblement vers le Dieu trine qui saura, en Astrologie comme en tant d'autres domaines, nous inspirer des paroles et des voies salutaires, libératrices de nos aliénations, de nos esclavages et de nos funestes habitudes.

SOMMES-NOUS DETERMINES A ETRE LIBRES ?

 

Index