ANALYSE DES DONNEES PORTANT SUR LA PRECISION DES HEURES DE NAISSANCE DE L'ETAT CIVIL EN FRANCE

Par PATRICK LE GUEN
Astrologue du COMAC
Créateur du logiciel Azimut 35
Fondateur de l'Association AEDAC
Webmaster du site du COMAC

Signal Index Nostradamus

 

.

 

Suite à une polémique ambiante sur le peu de fiabilité de certaines bases de données astrologiques, voire "la véritable arnaque" que constitue leur achat et étant moi-même coauteur (avec Xavier Ego et le COMAC) d'une base de plus de 4000 DN, j'ai tenu à réaliser cette petite analyse de données afin de faire ressortir les limites de précision des heures de naissance déclarées à l'Etat civil.
Cette étude repose sur un échantillon de 1165 heures déclarées à l'EC. J'attends de récolter un plus grand nombre de données pour l'élargir. Mais il est statistiquement peu probable que les résultats déjà obtenus varient de façon significative en augmentant l'échantillon. Toutefois, ma recherche reste ouverte à tout collecteur honnête de données de naissance (source EC).

 

 

Objet de l'étude

On teste, pour la France, la fréquence de sortie des heures sonnantes (heures entières, ex: 18h00, 17h00...) parmi les heures de naissance déclarées à l'Etat Civil de 1880 à 1970 sur un échantillon de 1165 heures déclarées.

Hypothèse de travail

On suppose un découpage horaire des heures de naissance en tranches de 10 minutes (correspondant à une précision moyenne et acceptable pour le calcul d'un thème natal). Une naissance à une heure sonnante a donc une probabilité de sortie de 1/6 soit une fréquence de 16,66 %. Il va de soi que plus grande est la précision (tranches horaires plus fines) plus petite sera la fréquence de sortie.

Echantillon de contrôle

Celui-ci est constitué de 4158 heures (d'origines géographiques diverses et heures de naissances vérifiées ou non auprès de l'Etat Civil).

Le tableau ci-dessous précise pour chaque décennie le nombre d'unités analysées pour la France, parmi un échantillon de 1165 heures déclarées et vérifiées auprès de l'Etat Civil.

DECENNIES HEURES
SONNANTES
NOMBRE TOTAL
D'UNITES
FREQUENCE
1880
1890
1900
1910
1920
1930
1940
1950
1960
1970
25
38
61
73
142
91
80
34
9
4
29
46
83
116
236
172
203
115
48
25
86%
83%
73%
63%
60%
53%
39%
30%
19%
16%

 

Conclusion partielle

Les années 60 et 70 du graphique sont en accord avec la précision attendue par l'hypothèse de travail. Grosso modo entre 1 à 2 naissances sur 10 se produisent à des heures sonnantes de la journée. Par contre, plus l'on remonte dans le temps, plus la précision des heures de naissances diminue. Les fréquences de sortie aux heures sonnantes augmentent jusqu'à dépasser 80 % pour les années 1880 et 1890. Autrement dit, plus de 8 naissances sur 10 auraient lieu aux heures sonnantes de la journée. Ce qui choque le bon sens. Seules les années 60 et 70 de l'Etat Civil semblent à peu près fiables. Pour les décennies antérieures, on peut sérieusement s'interroger sur la validité des heures déclarées à l'Etat Civil.

Conséquence technique: étudier un thème natal dressé pour une heure déclarée c'est prendre le risque à minima d'une erreur d'environ 1/2 heure pour certaines années. Erreur suffisante pour bouleverser la hiérarchisation planétaire et l'orientation d'un thème (AS et domification).

Patrick Le Guen 1997
.


Signal Index Nostradamus