1 2 LA SAISIES DES DONNEES Interpretation Index Dessins

Fiches techniques disponibles par Email ou par la Poste, au format PDF, chez l'auteur. Locales

La Saisie des Données est une opération fastidieuse et pleine d'embûches pour le néophyte, s'il ne possède pas des logiciels adéquats !
Pour préparer le travail, nous avons créé les fiches des coordonnées avec les paramètres des quatre centres astronomiques utilisés (me contacter).

A l'aide du minitel [ou bien d'Internet (http: www.bdl.fr)] 36 16 code BdL (Bureau des Longitudes) et n°5 pour les éphémérides, puis une fois dans les éphémérides : n°4 pour les coordonnées topocentriques ou horizontales, puis n°2 pour les équatoriales ou positions apparentes, et enfin n°3 pour les héliocentriques.
Deux lacunes importantes avec BdL (Minitel et Internet) : les éphémérides commencent en 1900 seulement, pas de géoécliptique (plan tabou ?) ni de longitude des périhélies et des noeuds.

Pour obtenir les coordonnées topogéoécliptiques : livres, calculettes ou logiciels d'Astrologie et d'Astronomie.
Logiciels conseillés (sur Macintosh): "Planétaire" de l'AFA (Association Française d'Astronomie), il donne les coordonnées dans nos 4 référentiels, mais sans la domification (Ascendant etc), ni la position des Noeuds lunaires et des longitudes des périhélies et des noeuds planétaires en héliocentrisme.

Pour la domification, divers logiciels d'Astrologie sont commercialisés (sur PC et Mac).
Il existe aussi un petit logiciel, des feuilles de calcul Excel 5, disponibles sur demande : envoyer sa disquette (ou par Email) à l'auteur du site. (précision aléatoire en longitude, mais domification et longitudes des périhélies et des noeuds justes.).

La précision positionnelle nous recommande cette étape : refaire quatre thèmes, avec les échelles, décourage vite les distraits ! A tel point qu'un endroit silencieux s'impose, ainsi qu'une concentration sans défaut pendant la prise des données.
Les erreurs de saisies sont l'écueil du débutant, mais avec autant de chiffres à noter, même les "pro" se plantent !
Afin d'éviter les mélanges de données écrivez lentement, c'est plus sûr au début.
Il faut bien noter les minutes d'arc ou de temps pour toutes les données.

Une fois la saisie des données achevée, il faut les revérifier avant de passer à l'étape suivante qui sera le dessin des thèmes. Une répétition ou une erreur de chiffre se laissent difficilement remarquer...
Donc refaites le tour, avec un peu d'habitude, ça ira vite.
Chacun comprendra l'obligation d'une grande vigilance pendant cette première phase des opération : de la bonne saisie dépend la justesse de tout le travail restant !

Le meilleur moyen de garder sa concentration est la Prière.
Dès que l'on sent la fatigue ou que le mental s'embrouille, mieux vaut s'arrêter et prier le Seigneur.
IL aide toujours celles et ceux qui le prient et, quelque soit l'activité, notre demande est écoutée, même (et surtout) quand Sa réponse reste discrètement efficace...


Les coordonnées de naissance

Les Coordonnées natales sont trop importantes, il faut les contre-vérifier. Confrontation des sources, biographies, avis de l'entourage et bon sens, la règle est l'Etat Civil (à partir de Napoléon).
Avant sa création, il était courant de noter le jour du baptême, parfois l'heure, le lendemain de la naissance.
Un très important travail est fait par Patrice Petitalot (Le Cadran, BP 31, 56350 ALLAIRE) sur la précision des DN.
Nous le conseillons donc comme "source sûre".

Date : attention au calendrier. Julien ou Grégorien ? Suivant les pays c'est parfois inextricable. (Voir Histoire du Calendrier).
Heure : l'heure est parfois très difficile à obtenir, voire impossible. Gênant pour les thèmes géo-écliptique et local, mais peu d'incidence sur l'hélio... Attention aux heures d'été. !
Lieu de naissance : mieux vaut posséder un bon Atlas ou un bon logiciel (coûteux...) !

Pour Thérèse Martin, pas de problème !

SAINTE THERESE DE L'ENFANT JESUS ET DE LA SAINTE FACE
Née le 02 01 1873 à 23h30 EC (29' TU), Alençon (0°05' Est, 48°26'Nord).
Morte le 30 09 1897 à 19h20 EC, Lisieux (0°12 Est, 49°10 Nord).
Réf : OEuvres Complètes. édit. du Cerf.


LES COORDONNEES TOPOCENTRIQUES

PLANETES

AZIMUTS

HAUTEURS

MAGNITUDES

LUNE + 100° 28' = 19°32' VI - 29° 35' - 8,3
MERCURE - 149° 23' = 29°23' II - 59° 39' - 0,0
VENUS + 109° 58' = 10°02' VI - 36° 28' - 3,9
SOLEIL + 161° 51' = 18°09' IV - 63° 30' - 26,9
MARS - 96° 51' = 6°51' I - 14° 34' - 1,1
JUPITER - 73° 34' = 13°34' XII + 29° 51' - 1,9
SATURNE + 143° 34' = 13°45' XII - 59° 11' + 1,5
URANUS - 53° 14' = 23°14' XI + 51° 25' + 5,5
NEPTUNE + 82° 0' = 8°0' VII + 17° 3' + 7,7
PLUTON + 54° 28' = 5°32' VIII + 31° 2' + 16,7

Les AZIMUTS :

Ils se notent E pour EST (code -), O pour Ouest (code +).
L'origine des azimuts est 0°, souvent le Sud, mais parfois c'est n'importe quel point cardinal.
A vérifier, sinon erreur grave.
Les transformer en degrés de secteurs pour la lisibilité et le traçage des Aspects.
Ex : 149°Est = 29° en secteur II ou 109°Ouest = 11° en secteur VI.
Les HAUTEURS :
Le + est l'hémisphère diurne, le - est le nocturne, selon l'Horizon astronomique du lieu.
La MAGNITUDE VISUELLE :
Rarement utilisée en Astrologie, elle indique l'éclat lumineux des planètes.
Code - = plus lumineux du grand chiffre au petit (ex : Soleil = -26,9 ; Lune = -8,3).
Code + = moins lumineux du petit chiffre au grand (ex : Mars = +1,1; Pluton = +16,7).
Logiciels d'Astronomie seulement, échelles comparatives nécessaires (absentes pour l'instant).

Attention à l'ordre des Planètes !
Dans les fiches, j'utilise celui de la "Théorie des âges" et rares sont les logiciels qui font de même.
Pensez-y car à la longue, c'est une source d'erreurs.
Le meilleur moyen est de toujours vérifier ce que l'on vient d'écrire pour chaque planète.
Interpretation Index Dessins 1 2